2021 sera meilleure !

Mme Irma vous communique ses prévisions pour 2021.

Plus de Brexit, moins de manifs, le virus traqué par un vaccin salvateur…

Mais aussi et surtout des retrouvailles, des cochonnailles, des embrassades et mille cavalcades…

Et puis le principal : rendez-vous en Écosse, un bon whisky en main…mais la tête au chaud sous le bonnet.

Prenez toujours soin de vous : il guette encore, l’affreux !

BONNE ANNÉE À VOUS

ATTENTION :

Pour les balades de cette nouvelle année les dates exactes ne sont pas encore fixées

Fin de partie

C’est déjà la fin de l’année 2020 qui fut, on ne va pas se mentir, assez houleuse Covid oblige !

Entre confinement, quarantaine, interdictions et couvre-feu, notre liberté d’aller et venir fut sérieusement grignotée depuis mars…

Nous avons pu cependant au cours de l’été rencontrer de nombreux amis, recevoir à bord la famille et nous balader dans les eaux bretonnes du côté de Paimpol, des iles Chausey ou de Pontrieux ; faire de la pêche à pied ; apprécier le ravissant village du Légué où est basé Jasmin depuis 15 mois et pour encore l’année 2021…

Pour l’année prochaine le projet écossais est plus que jamais d’actualité si les vents nous sont enfin favorables…A suivre.

En attendant passez -malgré tout- de belles et douces fêtes de fin d’année.

Le Capitaine et son Mousse préféré.

Quelques virées de plus…

L’été s’est poursuivi tranquillement en famille, entre amis ou en amoureux.

Plusieurs enfants sont venus nous rejoindre, parfois naviguer un brin ou simplement profiter du bon air marin…

En balade vers la zone de jeux, nous avons eu droit à une répétition inattendue de bagpipes ou cornemuses. Tout juste sortis du confinement ils ont ajusté leurs instruments qui avec l’humidité se détraquent l’hiver ! Un petit air d’Ecosse déjà…

Nous avons trainé au château de Boigelin, devenu restaurant gastronomique et hôtel : sans profiter du golf nous avons participé à une fête des plantes, rien de rare mais le cadre est superbe !

Nous avons visité l’ancien séminaire de St Brieuc qui est aujourd’hui le siège de l’évêché et qui présente notamment un fond de livres anciens et surtout l’église saint Yves datant des années 30 en pleine période Art Déco. Elle n’est plus dédiée au culte. De belles mosaïques et tout plein de symboles expliqués par le guide bénévole du lieu ont agrémenté la visite.

Visite du Fort La Latte avec nos petites-filles, un château médiéval situé tout au bout du cap Fréhel. Depuis le donjon, vues époustouflantes sur la côte et le château.

Le point fort de l’été fut la virée en bateau vers Paimpol et le Trieux, rivière côtière qui se jette face à l’ile de Bréhat.

Nous étions avec des amis et avons passé 8j très agréables.

Première escale à Paimpol dont le petit port est au centre-ville. Ça facilite les visites. Nous avons vu sortir l’Etoile-Molène, un vieux gréement qui propose des sorties en mer « à l’ancienne » !

Il faut dans tous ces coins de Bretagne viser avec précision la marée haute si on veut pas rester sur le sable !

La piscine est la seule remplie d’eau à marée basse…

Puis balade en ferry à Bréhat avec un retour sur le continent pour le moins mouvementé puisque faute de bus, nous sommes rentrés en stop comme des jeunes !

Balade à pied vers le phare du Paon tout au nord puis le moulin à marée et les verreries, découvrant au détour du chemin les divers paysages tant maritimes que campagnards des deux iles.

Les verriers au travail, installés dans un ancien fort militaire

Lézardieux est la première escale sur la rivière, un port accessible à toute heure bien pratique.

Lézardrieux : bateaux au bouchon avant l’orage

En quittant Lézardrieux il faut impérativement vérifier l’heure de la marée haute pour passer sous le pont et remonter la rivière vers Pontrieux.

Tout le long de la rivière, belles maisons et bateaux traditionnels : c’est calme de bon matin.

On a fait halte 2h sous le château de la Roche-Jagu visité en juillet (voir article « nouvelles balades bretonnes » ci-dessous). Le Capitaine en a profité pour photographier Jasmin depuis l’annexe.

Pontrieux est le terme du voyage dans le Trieux. La petite bourgade touristique est connue pour ses 50 lavoirs qu’on visite en barque (d’anciennes Caravelles d’apprentissage de la voile reconverties avec moteur électrique et guides bénévoles).

La maison dite Tour Eiffel
Le petit port fluvial où Jasmin a pu trouver une place à couple avec des Belges

De retour vers le Légué nous avons enfin attrapé 5 maquereaux qui ont fini en papillote pour le plus grand plaisir de l’équipage.

L’entrée de la rivière vers le port du Légué : fin du voyage !

Nous avons été ravis de partager avec vous ces bons moments…

A bientôt pour le dernier épisode estival.

Nouvelles balades bretonnes

1ère sortie de Jasmin de l’année, en famille et par grand beau.

Le Capitaine était content : Jasmin a atteint jusqu’à 10Nds de vitesse dans la baie !

Vu dans l’écluse du port du Légué ou à St Quay, les navires « Le grand Léjon » (en vert) et « le St-Quay » (en bleu), deux vieux gréements en bois qui promènent leurs respectables années dans la baie de St Brieuc…

§§§

Belle promenade au château médiéval de la Roche-Jagu, dont le jardin dit remarquable est très intéressant à visiter.

Le Trieux, en contre-bas du château, peut être remonté à marée haute en bateau. Cette voie navigable a joué un grand rôle dans le développement du domaine au cours des siècles.

Une seule porte avec sa herse de fer permet l’accès au château pour une meilleure protection…Dissuasif non ?

La charpente des combles est magnifique.

Le jardin est composé de plusieurs zones, parfois ordonnées, parfois plus sauvages…De nombreux plessis, tressages de saule, entourent les carrés, les arbres ou les massifs.

Les plessis de saule

Le saule a également inspiré un artiste écossais pour sa dame !

L’eau est très présente sur le domaine : rivière, fontaines, bassin aux chevaux (à G) ou bassins de rouissage (macération des tiges de lin pour les assouplir avant filage) – Les toiles de lin ont fait la fortune de nombreux seigneurs, exportées jusqu’en Espagne, utilisées notamment pour faire des voiles.

§§§

Petit tour dans le vieux Saint-Brieuc avec ses maisons médiévales à pans de bois, sa cathédrale et la halle.

Sans oublier le griffon de la maison des ducs, emblème de la ville

§§§

Pour finir ce chapitre je ne résiste pas à vous montrer les petites biquettes qui entretiennent ces temps-ci les talus du port

A la prochaine ! Kenavo

Vacances bretonnes

Une fois n’est pas coutume : nous sommes en France cet été !

Le projet écossais nous avait fait remonter en Bretagne nord en septembre dernier mais le covid nous a gardés sur les rives françaises.

Mais il y a tant à voir et à faire que nous ne nous ennuierons certainement pas de l’été.

Le port du Légué et le viaduc du Gouët

Et puis cerise sur le ponton, des amis ou les enfants seront de passage à bord tout l’été… Et vous ?

Jasmin, devant la maison rose…
Le vieux gréement en bois « Le grand Léjon » amarré dans le Légué…

Le port du Légué-St Brieuc où nous sommes amarrés est soumis à la marée pour passer l’écluse, rendant moins aisés les départs et arrivées quand le temps est compté du côté des enfants.

Du coup nous allons écumer la région pour en visiter les richesses. Les navigations seront pour un peu plus tard dans la saison.

On a commencé par l’abbaye de Beauport, la bien-nommée, près de Paimpol, ancien lieu monastique du XIIIème siècle, détruit à la Révolution et reconverti aujourd’hui en centre de préservation du patrimoine et de la nature, et lieu culturel avec expos et concerts.

Certains bâtiments sont à ciel ouvert mais le lieu conserve un charme indéniable et les jardins fournissent des pommes pour le cidre encore aujourd’hui.

Une borne marque le km 0 du chemin vers St Jacques de Compostelle…

Nous avons aussi marché le long de la rivière Gouët où un chaos de blocs de granite érodés par le torrent permet de jouer à saute-moutons au dessus de l’eau

Nous avons aussi passé une bonne soirée en famille au moulin de Geffroy, un lieu dévolu au repos et aux loisirs : jeux, pédalo, balade en poney, accrobranche font le bonheur des enfants après le repas au restaurant, face à la rivière qui traverse les lieux.

Perdus dans les bois du domaine de 30ha, des chambres et des gites attendent leurs hôtes. Un endroit très agréable.

Le vaste potager fournit les légumes et les porcs, la viande du délicieux pot au feu cuit au feu de bois dans un vieux chaudron…

Le jardin potager du moulin

A plus tard pour la suite…

L’humeur changeante des marins…

Dans le dernier article nous annoncions le départ vers l’Écosse comme certain après qu’un marin se soit proposé pour accompagner le Capitaine.

C’était sans compter avec le Covid 19 qui a largement modifié nos intentions de voyage ! Plus de confinement mais pas encore toute la liberté car les iles anglo-normandes sont interdites pour le moment.

Jasmin au Légué – St Brieuc

Jasmin restera basé toute cette année 2020 à St Brieuc même si nous vadrouillons le long des côtes bretonnes et normandes tout l’été, de St Brieuc à Cherbourg ou de Paimpol à Brest selon les vents et les courants.

Vous êtes les bienvenus à bord si vous passez pas loin…

L’Écosse, ce sera pour l’année prochaine !